Se libérer de l'emprise de la honte et de la culpabilité

 

Ressentir de la culpabilité ou de la honte, comme tout sentiment négatif envers soi-même d’ailleurs, alourdit notre être, abaisse notre fréquence vibratoire et nous empêche d’être dans l’amour inconditionnel. La culpabilité ou la honte nous coupent de notre nature profonde et de notre source d’amour. Lorsque nous nous sentons coupables ou honteux, ça signifie que nous n’aimons pas la personne que nous sommes et que nous manquons envers nous-mêmes de cet amour inconditionnel que nous voulons tant connaitre et ressentir. Or faire l’expérience de l’amour inconditionnel dans notre réalité extérieure commence par ÊTRE ET VIBRER cet amour inconditionnel. Et pour cela, naturellement, nous devons être capables d’avoir cet amour pour nous-mêmes et de nous accepter sans condition, dans notre état actuel.

 

Qu’est-ce qui crée la culpabilité ou la honte ? Il faut bien se rendre à l’évidence que nous nous infligeons à nous-mêmes une punition lorsque nous avons des regrets, lorsque nous croyons que nous n’avons pas agi de la bonne manière, que nous avons manqué à nos devoirs ou encore que nous avons des pensées qui vont à l’encontre de nos croyances ou des choix de vie que nous avons faits. Par exemple, si vous êtes en couple et que vous trompez votre partenaire, il est plus que probable que vous vous sentirez coupable ou si vous ressentez du désir pour une autre personne que votre partenaire de vie, vous pourriez ressentir de la honte par exemple. Vous pourriez même être simplement honteux d’attirer le regard du sexe opposé. Ou encore vous êtes honteux de votre apparence ou de votre corps parce que celui-ci dévie de la norme générale et qu’il vous semble inadéquat. Si vous avez un enfant ayant de graves problèmes, vous pourriez vous sentir coupable d’être la cause de cette situation, de ne pas avoir été un bon parent ou encore de ne pas en faire assez. Ce ne sont là que quelques exemples de situations pouvant donner naissance à des sentiments de honte ou de culpabilité.

 

En réalité, ce n’est pas la situation elle-même qui est source de culpabilité ou de honte, mais l’interprétation que nous en faisons. La culpabilité et la honte sont déclenchées par une forme d’auto jugement de nos actes, de nos décisions, de nos choix ou de nos pensées et désirs. Ces sentiments ne proviennent pas d’autres personnes ou d’autorités extérieures et nous en sommes entièrement responsables. Or si nous sommes la source de ces sentiments désagréables, cela signifie que nous avons le pouvoir de les transformer. Pour cela, il est nécessaire de mieux comprendre ce qui déclenche la culpabilité ou de la honte.

 

Ces sentiments proviennent de la perception que nous n’avons pas été capables de respecter les valeurs et les croyances que nous avons adoptées pour vivre notre vie, car nous avons choisi d’adopter les valeurs ou les schèmes de pensées transmis par notre éducation familiale, sociale, culturelle ou religieuse. Comme nous n’avons pu les respecter, nous nous jugeons, car nous croyons que notre comportement est fautif ou inadéquat. Il ne nous vient pas à l’esprit de remettre en question les valeurs ou les croyances sur lesquelles reposent ces autos jugements. Ces valeurs viennent de la religion, de la culture, de la famille et nous accordons plus d’importance à ces autorités qu’à notre propre autorité intérieure.

 

Pour se débarrasser de la culpabilité ou de la honte, il est essentiel de remettre en question les systèmes de croyances et les vieux schémas de pensées qui en sont la source. La première étape pour se libérer d’un sentiment négatif, et cela est valable pour tout sentiment négatif que nous éprouvons envers nous-mêmes : honte, colère, dégout, etc. – est de voir ces émotions difficiles comme des signaux, comme des messages qui nous sont envoyés pour nous faire comprendre que quelque chose dans notre attitude, dans nos croyances ou notre perception de la situation n’est pas en harmonie avec ce que notre nature profonde sait être vrai. Nous avons appris à nier notre ressenti intérieur lorsqu’il va à l’encontre des valeurs sociales ou religieuses. Nous avons appris que c’est nous qui sommes dans l’erreur, que nous devons nous conformer à ces valeurs, à ce que ces autorités nous ont enseigné comme étant la vérité ou le comportement désirable pour être une bonne personne, pour être aimés et acceptés par la famille ou la communauté.

N’avez-vous pas envie de vous libérer de l’emprise de tous ces systèmes de valeur qui vous sont imposés afin de redevenir votre propre autorité ? Il est plus que temps de commencer à voir qu’il y a des bénéfices énormes à retirer dans la remise en question de toute forme d’auto-jugement, de culpabilité, de honte, etc. Car laisser ces sentiments vous submerger, c’est rejeter votre propre autorité au profit d’une autorité extérieure que vous percevez comme plus compétente ou plus forte.

 

Pour dissoudre les sentiments telles la culpabilité ou la honte de soi, voici un exercice que vous pouvez faire aussi souvent que nécessaire.

  • Prenez quelques profondes respirations en inspirant par le nez et en expirant par la bouche. Puis concentrez-vous sur votre cœur et demandez à vous sentir centré et connecté à votre Source intérieure.

  • Puis concentrez-vous sur votre cœur et remémorez-vous une situation qui vous a fait ressentir de la culpabilité, de la honte ou encore du dégout. Puis lorsque ce sentiment est présent, demandez à savoir quelle en est la cause, quel est le schème de pensée ou la fausse croyance qui vous fait vous sentir coupable ou honteux ?

  • Croyez-vous que vous êtes responsable du bienêtre ou du bonheur d’une autre personne ? Croyez-vous que vous êtes égoïste si vous désirez avoir du temps pour vous ou établir des frontières saines ? Vous sentez-vous honteux d’éprouver du ressentiment ou de la colère envers les personnes que vous aimez et qui vous demandent beaucoup ? Croyez-vous que votre corps est impur ou imparfait ou n’est pas adéquat de quelque manière que ce soit ? Croyez-vous que vous n’avez pas pris les bonnes décisions, que vous n’en avez pas fait assez pour les autres ? Croyez-vous que les autres sont plus importants que vous, que vous devez vous sacrifier pour leur bienêtre et leur bonheur ? Et ainsi de suite… identifiez vos propres croyances et perceptions afin de pouvoir les transmuter en une énergie positive.

  • Puis en vous concentrant sur votre cœur, inspirez profondément et en expirant par la bouche, imaginez que vous expulsez cette énergie de tout votre corps. Vous pouvez dire : « Je choisis maintenant de me libérer complètement de ce sentiment de culpabilité ou de honte, je le laisse aller de toutes mes cellules. Je choisis également de laisser aller la croyance que “…” de tous les aspects de mon être et de ma mémoire cellulaire. Je me pardonne de ne pas avoir été ce que je croyais que j’aurais dû être ou de ne pas avoir fait ce que je croyais devoir faire. J’accepte de voir ce que je peux apprendre de cette situation. »

  • Puis demandez à mieux comprendre la leçon ou le bénéfice que vous pouvez retirer de cette expérience : poser des frontières saines, honorer et respecter mon être, redevenir libre, retrouver mon pouvoir intérieur, oser exprimer ma vérité et ce qui est important pour moi, aimer et accepter tous les aspects de mon être, tel que je suis dans le présent, etc.

  • Puis déclarez ce que vous voulez établir dans votre être : « Je choisis maintenant de me sentir libre. Je choisis de faire confiance à mon autorité intérieure, je choisis de reconnecter avec la Source de mon être, ma nature profonde qui est faite d’amour. Je choisis de voir ma vie comme un terrain d’expériences ou je fais toujours de mon mieux selon ma conscience. Je choisis de voir mes expériences comme des occasions d’apprentissage et d’évolution et non comme des erreurs irréparables ou impardonnables. Je comprends que l’apprentissage, le gain en sagesse et en expansion de conscience sont les conséquences de mes expériences et que pour y arriver, je dois cesser de me juger et de m’auto punir. Je choisis de voir chacun de mes partenaires de vie comme un être responsable de sa vie et de ses choix. Je choisis de voir leur divinité intérieure et de savoir qu’ils sont eux aussi sur un chemin d’expériences et d’évolution dans la matière. »

  • Décidez maintenant de reprendre votre pouvoir. « Je choisis d’être authentique et libre. Je demande de me laisser guider par ma Source intérieure en suivant mon intuition. Je demande d’avoir le discernement de choisir les expériences et les relations qui sont en accord avec ma nature profonde et qui amènent plus d’harmonie et de joie dans ma vie. Voilà mon intention ! »

  • Puis concentrez-vous sur votre cœur, et observez ce que vous ressentez. Vous sentez-vous plus serein, léger, détaché ou libéré ? C’est votre ressenti qui vous indique si vous avez laissé aller l’énergie basse et lourde de la culpabilité et de la honte. Vous sentir léger et joyeux est votre vraie nature !

C’est un exercice efficace que vous pouvez faire chaque fois que vous vous jugez ou que vous culpabilisez. Effectué régulièrement, cet exercice vous aidera à devenir vrai et à retrouver votre liberté intérieure.

 

Si vous êtes prêt à vous engager d’une manière plus active et intense dans votre transformation intérieure, je vous invite à prendre connaissance du Portail Nouvelle Réalité, un espace réservé aux membres, dont le but est de vous soutenir sur votre chemin de retour à votre nature véritable. Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien.

 

 

 

 

Avec beaucoup d’amour

Dominique

Please reload

Articles populaires

Se redéfinir pour redéfinir la réalité

August 4, 2019

1/10
Please reload

Articles récents

September 24, 2019

Please reload

Suivez Nouvelle Réalité !

  • YouTube Classic
  • Facebook Classic
  • Google Classic
  • Pinterest Reflection
  • Twitter Classic

Créé avec Wix.com

  • YouTube Clean
  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus