top of page

Une étincelle de lumière divine vit en chacun de nous



Avec le début du mois de mai commence une nouvelle période, et ce sur tous les plans. Si vous avez eu des visions, sensations, perceptions ou expériences vous indiquant que quelque chose est en train de se terminer, ou que vous êtes en train d’abandonner quelque chose, vous êtes en plein dans la « phase énergétique actuelle » qui nous pousse vers une renaissance. Et bien entendu cela ne peut passer que par le démantèlement de la structure énergétique artificielle (ou fausse identité) que nous avons construite autour de nous pour la remplacer par notre véritable identité.


Et nous sommes entre les deux ! C’est un peu comme si nous étions en train d’accoucher d’un bébé et que celui-ci est encore en transit… La période de gestation est terminée, mais la naissance n’est pas encore complétée. Ce qui peut nous donner l’impression d’être dans un passage difficile ou nous faire nous sentir dans le vide, comme si étions devant… rien ! J’ai eu un de ces « passages difficiles » dimanche dernier, avec cette sensation d'être nulle part et que plus rien n'est inspirant ou intéressant.


Ce genre de sensation ou d’impression est un signe des changements qui s’opèrent en nous. Ne jugez pas selon votre mental ou de manière rationnelle ce qui se passe. Prenez d’abord conscience de ce qui se passe en vous, puis accueillez. L’interprétation de ce ressenti est souvent bien plus simple que ce que vous croyez. Se sentir devant rien indique que le passé ne nous contrôle plus, mais que le nouveau n’est pas encore tout à fait là.


Gardez courage, soyez patient, il est très important pendant cette période de ne pas s’engager émotionnellement dans le chaos extérieur, mais d’en rester détaché. C’est ainsi que vous dites au scénario qui se joue devant vous qu’il ne fait pas partie de votre vie et que vous ne le choisissez pas. Et en même temps, il est nécessaire de porter vos pensées et votre attention vers ce que vous voulez voir émerger dans votre vie. Je vous laisse le plaisir d’imaginer et de choisir ce qui vous passionne et vous inspire !


Cette transformation intérieure nous conduit vers une nouvelle compréhension de Qui nous sommes, de la vie, de notre origine, de notre place, de notre rôle et ainsi de suite. Notre manière d’interpréter le monde est en train de se transformer complètement alors que nos vieux systèmes de référence s’écroulent devant nos yeux. Vue d’un œil extérieur, et sans la perspective plus élevée de notre conscience multidimensionnelle, cette période peut sembler échapper à notre contrôle et être dominée par des forces négatives. Cependant, ce moment de vide est celui ou le retournement peu s’effectuer en nous. Car on ne passe pas de la vitesse « reculons » vers la « vitesse avant » d’un seul coup, n’est-ce pas ? Nous devons d’abord décélérer pour passer par une position neutre avant d'enclencher vers la nouvelle direction. Et c’est là que nous sommes en ce moment, à ce point de neutralité qui permet au changement de s’opérer en nous…


À l’origine, nous sommes créés et nous existons dans un océan de possibilités infinies. Or quand nous nous incarnons sur le plan de la matière, dans le monde physique, nous rétrécissons ces possibilités en définissant d’une manière artificielle les frontières de ce que nous croyons possible ou réel. La majorité des êtres humains se conforme à certains concepts de base selon une sorte d’entente tacite sur ce qui est acceptable, ce qui est vrai et ce qui est mesurable. La réalité se restreint alors à ce que nous sommes capables d’admettre comme possible ou comme vrai. Il y a donc des notions et des concepts communément acceptés dans une société donnée qui forment le cadre dans laquelle cette société évolue et que l’on considère comme étant ACCEPTABLE et NORMAL. Il y a des systèmes de référence communément pour définir une famille, une culture ou même une nation ou le monde entier.


Cependant, de plus en plus de gens commencent à réaliser que nous avons vécu dans le mensonge depuis très longtemps. Ce que l’on nous a dit concernant notre origine, notre nature, ce qu’est la vie, la réalité et la conscience, tout cela forme une histoire qui a été fabriquée de toute pièce dans le but de nous contrôler. Nous le croyons parce que c’est ce qu’on nous a dit et que nous accordons notre confiance aux autorités.


C’est ainsi que tout ce que nous avons cru vrai jusqu’à maintenant est en train d’être renversé, par exemple : « que nous sommes seuls dans l’univers, qu’il n’est pas possible d’avoir accès aux dimensions invisibles, que personne n’est revenu de la mort pour nous dire ce qui en est, que les extraterrestres n’ont jamais visité la Terre, que la civilisation humaine date d’au plus 12 000 ans, qu’on ne saura jamais d’où nous venons et qui nous a créés, qu’il est impossible d’avoir accès directement à la conscience ou à l’énergie divine, que la chance et le hasard déterminent notre vie, que la justice et l’abondance pour tous sont impossibles » et des milliers d’autres !


Nous avons accepté des modèles de référence qui proviennent de différentes autorités — autant sur le plan individuel que sur le plan mondial, sans les questionner. Et comme vous l’avez sans doute observé, tout ce qui n’entre pas dans le modèle que nous avons adopté est souvent rejeté et même ridiculisé. C’est pourquoi le changement peut être si long ou si difficile. Un exemple très connu est celui du temps où les hommes croyaient que la terre était plate ou encore que le soleil tournait autour de la terre. Les premiers à avoir pris conscience que ces conceptions étaient fausses ont été ridiculisés, rejetés et même emprisonnés ou tués avant que cette nouvelle interprétation du monde soit acceptée par la masse.


Rien n’a vraiment changé aujourd’hui. La réalité se fonde encore sur des croyances très répandues sur ce qui est vrai et acceptable dans notre monde et ces croyances forment la base de la vie dans une société. Pour beaucoup, changer ces croyances signifie perdre pied, perdre ses points de référence et faire face à un inconnu qu’il est difficile d’accepter. Or on pourrait dire que nous sommes à une époque semblable à celle où l’on croyait que la Terre était plate, puisque nous entrons maintenant dans un nouveau paradigme de conscience et de réalité. Reportez-vous il y a cent-cinquante ans ou même cent ans en arrière. Une grande partie de ce que nous acceptons comme vrai et réel aujourd’hui n’aurait pas été reconnue comme telle par les êtres vivants à cette époque.


En dépit des évidences innombrables de la présence de civilisations bien antérieures au début de l’ère de la civilisation actuelle, en dépit des traces évidentes laissées par la présence d’êtres d’origine différente ou de nature différente, en dépit des milliers d’expériences de mort imminente par des personnes qui ont raconté des histoires similaires sur ce qu’elles ont vu et perçu dans l’au-delà — et je pourrais continuer encore — un grand nombre de gens refuse encore d’admettre ces possibilités. Faites vos propres recherches avec un esprit ouvert et tirez vos propres conclusions sur la façon dont la réalité est définie par nos sociétés modernes et sur le déni ou la désinformation qui prévalent. Ceux qui contrôlent les médias officiels et les réseaux sociaux peuvent fabriquer une réalité artificielle et par la répétition de l’information et de multiples techniques de contrôle de l’esprit, la faire adopter par la masse inconsciente comme étant la seule vérité.


C’est pourquoi la clé du changement réside dans la conscience, dans notre capacité à tout remettre en question afin de pouvoir accueillir des informations et des possibilités nouvelles avec ouverture. C’est cette ouverture de conscience vers des perspectives plus larges qui ouvre la porte à la connaissance et à l’évolution. Et lorsque nous sommes capables d’élargir notre conscience, c’est là que nous sommes capables d’accepter de nouveaux concepts et de faire l’expérience d’un changement dimensionnel de réalité.


Un des plus grands changements de perspective que nous devons faire est de réaliser que nous sommes une extension de la Source, que nous avons une étincelle de lumière divine au cœur de notre être et, en conséquence, nous avons été créés avec les mêmes caractéristiques et attributs que la Source créatrice. Cela a une grande importance, car cela signifie que chacun d’entre nous est un univers et que nous sommes au centre de notre univers. En conséquence, nous sommes tous reliés, que nous en soyons conscients ou pas. Tout ce que nous pensons et tout ce que nous choisissons affectent non seulement notre propre réalité, mais elle affecte la conscience collective de l’humanité ainsi que celle de la galaxie et jusqu’à l’univers entier.


Ce sont des concepts difficiles à intégrer, car on nous a inculqué la croyance que nous sommes des pêcheurs, que nous ne sommes pas importants ou pas dignes de Dieu ou de recevoir toute autre forme d’énergie supérieure, que nous devons être pardonnés de nos péchés… etc. Nous avons donc beaucoup de difficulté à accepter la notion qu’en vérité nous sommes précisément ce que nous croyons ne pas être ou ne pas mériter. Nous en cherchons les évidences dans notre vie et ne les voyons pas. Car effectivement, nous avons créé les conditions d’un profond sentiment de séparation d’avec cette partie de notre être.


 

Visio-conférence gratuite, mardi 10 mai à 20h HEC

"Développer le discernement et la pensée intuitive"

Afin de demeurer stable et solide au milieu du chaos


Pour les détails ou pour vous inscrire, cliquez ici.

 

Et c’est à cause de la perception que nous sommes séparés de cette Source que notre réalité est incohérente. La Source divine, c’est la Conscience cosmique qui réside au centre de notre univers et de laquelle toute vie, toute création proviennent. Tout fait partie de la Source. Tout est une expression holographique de la Source. Autrement dit, notre existence dans le monde physique permet à la Conscience de la Source de s’auto-explorer, de s’exprimer et de s’élargir à travers nos expériences dans le monde matériel. Chaque être vivant contribue à l’expansion de la Source par sa propre évolution.


Il est maintenant crucial de comprendre que lorsque nous manquons de quelque chose dans notre vie — amour, argent, travail, compagnons sincères, harmonie, justice, santé — ou lorsque nous n’avons pas le sentiment de nous sentir utiles ou d’avoir de la valeur — toutes ces perspectives que nous manquions de quelque chose ou que nous ne soyons pas suffisants proviennent tout simplement d’un état d’être qui reflète un état de profonde déconnexion de notre nature véritable.


La cause de nos problèmes, de notre manque d’argent, de notre manque d’amour, de notre manque de vitalité ou de santé, de notre manque de connaissance de soi, de notre manque de liberté ainsi que de notre manque de clarté sur le but de notre vie, cette cause n’est pas à l’extérieur de nous. Nous ne sommes ni des victimes ni à la merci de circonstances incontrôlables. Ce ne sont pas nos parents, nos patrons, nos enfants, le gouvernement, la religion, le système financier ou le système médical qui en sont les causes. Ce n’est pas qui que ce soit ou quoi que ce soit à l’extérieur de nous.


La cause principale est en nous et c’est pourquoi nous avons du pouvoir sur elle. Parce que la source d’amour, de joie, d’abondance, de beauté, de justice, de prospérité et de santé réside dans notre cœur, dans cette étincelle divine, ce puissant centre d’énergie qui nous reconnecte avec toutes les parties de notre être.


Lorsque nous nous sentons coupés de notre nature véritable, nous sommes coupés de notre pouvoir spirituel, nous sommes coupés du savoir, nous sommes coupés de nos origines. Sans cette communion avec la Source, il n’y a pas de vie véritable. Il n’y a qu’une illusion de vie, illusion qui s’envole lorsque nous transitionnons de nouveau vers notre être de lumière originel à la fin de notre vie.


C’est pourquoi j’insiste sur ce point, car je remarque qu’il y a une habitude qui est profondément ancrée : celle de se tourner vers l’extérieur pour comprendre ce qui se passe, pour solutionner les problèmes et dépasser les difficultés. Or pour transformer quelque chose, il ne s’agit pas de travailler sur les problèmes de comportements et les attitudes d’une autre personne (que l’on perçoit comme la cause de nos difficultés). Il ne s’agit pas non plus de s’acharner à s’opposer aux conditions extérieures en passant trop rapidement à l’action.


On n’aide pas une autre personne à changer en l’accusant d’être responsable de nos malheurs. De même, on ne change pas un système gouvernemental ou médical en le critiquant et en s’y opposant. C’est pourquoi lorsque vous vivez des difficultés ou que les situations que vous attirez ne sont pas celles que vous voulez, il est essentiel de ramener les choses vers vous. Car lorsque vous réagissez par la peur ou par des émotions intenses face à une situation indésirable, c’est ainsi que vous entrez en accord avec ce scénario que vous le choisissez et le faites vôtre. Lorsque vous croyez que quelque chose peut vous affecter, vous donnez du pouvoir à cette situation ou à cette personne.


Oui bien sûr, une relation de même que les conditions extérieures sont des cocréations et ces autres personnes ou systèmes jouent aussi un rôle dans cette situation. Mais tant que vous croyez que le problème est à l’extérieur de vous, vous restez bloqué dans votre énergie de colère, de frustration, de ressentiment, d’injustice ou de découragement, par exemple. Et vous n’avez aucun pouvoir de changement.


Lorsque vous jugez ou critiquez les autres ou un système, vous vous jugez vous-même puisque tout est UN. C’est dans l’ignorance de Qui nous sommes et de notre pouvoir que nous avons contribué à la manifestation du chaos mondial actuel. Ces conditions désagréables sur les plans social, politique, économique ou médical sont une conséquence de notre énergie (le plus souvent inconsciente) en tant que peuple. Pour changer la situation, il n’y a qu’une manière de faire. Vous devez vous tourner vers l’intérieur afin de désamorcer en vous l’énergie incohérente qui est à l’origine de cette situation.


Si vous lisez ces lignes, vous savez déjà que votre fréquence énergétique joue un rôle dans l’apparition d’une situation que vous n’aimez pas dans votre vie. Les circonstances de votre vie sont toujours en parfait accord avec l’énergie que vous émettez. Vous devez apprendre à voir cela comme une bénédiction, comme une grâce, plutôt que comme une calamité, car cela vous indique avec précision ce que vous devez transformer en vous. Car cette énergie vous empêche d’exprimer votre être de lumière divin et d’émaner la lumière provenant de votre nature véritable.

Si vous avez la clarté nécessaire pour comprendre que tout ce qui vous arrive correspond précisément à l’énergie que vous émettez, vous comprendrez que vous créez toujours exactement selon votre état d’être et vous n’hésiterez pas un instant à ouvrir la porte au changement de perspective nécessaire. Quand vous effectuez ce travail d'alignement énergétique, toute action que vous serez inspiré à poser aura bien plus d'influence, car elle sera soutenue par une énergie cohérente et en accord avec votre nature divine.


En conclusion, pour contribuer à résoudre le chaos mondial, il s’agit de rester neutre devant ce qui se passe, en vous centrant sur votre étincelle de lumière divine. Même si vous n’avez pas l’impression de la ressentir, elle est toujours là ! Demandez à vous harmoniser à sa vibration, demandez à être guidé clairement, et imaginez le futur que vous voulez et non celui que d’autres vous proposent. Votre pouvoir d’influence est bien plus grand que ce que vous croyez, quand vous travaillez avec cette puissante énergie pure et positive.


Avec beaucoup d’amour

Dominique

 

Visio-conférence gratuite, mardi 10 mai à 20h HEC

"Développer le discernement et la pensée intuitive"

Afin de demeurer stable et solide au milieu du chaos


Pour les détails ou pour vous inscrire, cliquez ici.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page